Blog

logo de menu de sécurité

Anglais Français Espagnol
Citation Panier

Le blog de l'équipe Guardian Fall

Dans l'usage quotidien en dehors du secteur de la construction, nous utilisons souvent les mots "trou" et "ouverture”De manière interchangeable, c'est-à-dire que nous les considérons simplement comme une sorte de vide - qu'il soit rond ou carré, sur le sol, sur un mur ou même dans le plafond. Mais pour comprendre les réglementations OSHA (en particulier 1926.501 (b) (4)), il est nécessaire de considérer les trous et les ouvertures comme des entités distinctes, chacune avec ses propres réglementations dans le contexte de la protection antichute.

Qu'est-ce qu'un trou?

Selon le règlement OSHA 1926.500 (b), un "trou" est:

«… Un espace ou un vide de 2 cm ou plus dans sa moindre dimension, dans un plancher, un toit ou une autre surface de marche / de travail.»

Exemple de trou - Protection antichute Guardian

Qu'est-ce qu'une ouverture?

Et selon le règlement OSHA 1926.500 (b), un "ouverture" est:

«… Un espace ou un vide de 30 pouces (76 cm) ou plus de hauteur et 18 pouces (48 cm) ou plus de largeur, dans un mur ou une cloison, à travers lequel les employés peuvent tomber à un niveau inférieur.»

Exemple d'ouverture - Protection antichute Guardian

Deux problèmes, deux solutions

Donc, selon OSHA, non seulement l'emplacement d'un trou est différent d'une ouverture (surface de marche vs mur), mais il en va de même pour la taille physique du vide dans lequel - ou à travers - un travailleur peut tomber. Il y a des raisons évidentes à cela, par exemple un vide de 6 pouces sur une surface de marche présente un danger beaucoup plus grand qu'un vide de 6 pouces dans un mur, il est donc logique qu'au lieu d'essayer de couvrir toutes les instances de vides avec un seul dimension, OHSA fait la différence entre les deux.

En ce qui concerne la prévention des chutes pour les trous et les ouvertures, l'OHSA fournit les règlements suivants:

Pour les trous ...

OSHA 1926.501 (b) (4) (ii)

«Chaque employé sur les surfaces de marche / de travail doit être protégé contre les chutes à travers des trous (y compris les puits de lumière) à plus de 6 pieds (1.8 m) au-dessus des niveaux inférieurs, par des systèmes antichute personnels, des couvercles ou des systèmes de garde-corps installés autour de ces trous.»

Pour les ouvertures ...

OSHA 1926.501 (b) (14)

«Chaque employé travaillant sur, au-dessus, au-dessus ou à proximité des ouvertures murales (y compris celles avec des goulottes attachées) où le bord inférieur extérieur de l'ouverture murale est de 6 pieds (1.8 m) ou plus au-dessus des niveaux inférieurs et du bord inférieur intérieur du mur l'ouverture est à moins de 39 pouces (1.0 m) au-dessus de la surface de marche / de travail, doit être protégée contre les chutes par l'utilisation d'un système de garde-corps, d'un système de filet de sécurité ou d'un système antichute personnel. »

Hé, quelque chose semble familier!

Si vous vous demandez d'où vient ce nombre apparemment arbitraire de 39 pouces, pensez à un garde-corps. OSHA exige que les garde-corps soient installés à une hauteur de 42 pouces plus ou moins 3 pouces. 42 "- 3" = 39 ". Essentiellement, l'OSHA veut une ouverture sans restriction pas inférieure à la hauteur minimale du garde-corps - a du sens, non?

Un trou est un trou bien sûr, à moins, bien sûr, que le trou, bien sûr - soit couvert…

N'oubliez pas non plus que un trou ou une ouverture doit être traité en ce qui concerne la protection antichute dès sa création - il n'y a AUCUN délai de grâce pour savoir quand la protection antichute doit être en place. Cette question a été abordée spécifiquement dans une interprétation standard de l'OSHA dans laquelle il a déclaré:

«La jurisprudence a établi que la brièveté de l'exposition à un danger n'est pas une défense contre le défaut de protection contre un danger. Lorsque le droit en vertu de 1926.501b) (4) s'applique, il doit être respecté immédiatement. »

En d'autres termes, vous ne pouvez pas créer une série de trous ou d'ouvertures, puis revenir en arrière et couvrir ou restreindre l'accès à ceux-ci et être en conformité. Selon l'OSHA, les trous ou ouvertures doivent être couverts ou l'accès restreint dès que le danger existe. Alors, n'hésitez pas à créer des trous ou des ouvertures selon les besoins de votre chantier, mais restez en conformité OSHA en couvrant / en restreignant l'accès immédiatement.